Temps de lecture : 1 minute et 19 secondes

Le Grand Paris Express est le plus grand projet urbain d’Europe : 200 km de nouvelles lignes de métro automatique et 68 futures gares, connectées avec les réseaux de métro, RER, Transilien et les pôles bus, à construire d’ici 2030. Pour accompagner cette transformation urbaine et contribuer à l’émergence d’une identité métropolitaine, la Société du Grand Paris a initié un large programme artistique et culturel, mené sous la direction artistique de José-Manuel Gonçalvès, accompagné de personnalités invitées.

Expression de la jeunesse, de la création et de l’innovation urbaine, ce Grand Paris Express artistique et culturel contribuera à bâtir une grande collection d’art public, d’architecture et d’innovation urbaine à l’échelle de la métropole. Unique en son genre, cette collection rassemblera des oeuvres monumentales pérennes en gare dans le cadre de « Tandems » associant artistes et architectes, ainsi que des créations nomades de champs disciplinaires variés, des rendez-vous festifs sur les chantiers… à l’échelle de l’ensemble des territoires du réseau et en dialogue avec les franciliens.

Dès 2022, les nouvelles architectures singulières et les oeuvres pérennes et nomades d’arts visuels ou vivants qui émailleront le territoire du Grand Paris contribueront à bâtir un nouveau patrimoine des formes artistiques du XXIe siècle. Les premiers artistes invités, parmi lesquels Michelangelo Pistoletto, Laurent Grasso, Ann Veronica Janssens, Céleste Boursier-Mougenot, ou encore Ivan Navarro, commenceront leurs travaux dans les prochaines semaines.

« Peu de projets ont fait appel à une si grande diversité de concepteurs, d’architectes et de créateurs. Le Grand Paris Express n’est pas seulement une aventure technique et urbaine, c’est un grand projet d’architecture, de design, d’art et de culture. Ce Grand Paris de la création doit contribuer à hisser Paris en tête des capitales mondiales de l’innovation, de la qualité de vie, pour en faire une métropole dynamique et accueillante. Il doit accompagner les candidatures à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024 et de l’Exposition universelle en 2025. Il dessine la carte d’un Grand Paris plus ouvert sur le monde, dans lequel les gares du futur réseau forment les nouvelles portes du Grand Paris. » – Philippe Yvin, Président du Directoire de la Société du Grand Paris

https://www.societedugrandparis.fr
http://www.culture-grandparisexpress.fr

Leave A Comment

Your email address will not be published.