817 Views |  3

Hans Lucas présente Pleine Lune #13
Photographie de Tao Douay

Temps de lecture : 1 minute et 1 seconde

Ce mardi 11 avril 2017 la lune est pleine. Elle accouche d’une photographie de Tao Douay et d’une poésie de Thomas Deslogis pour accompagner votre nuit d’un berceau de lumière.

Il arrive que la photographie façonne des artistes. Mais c’est parfois l’inverse qui arrive. Tao Douay est d’abord un artiste, qui en l’occurrence fait des photos.

Élevé avec vu sur cimetière dans un presbytère de campagne comme d’autres sont élevés par des loups ; le mystique, le mystère, le flou et la mort lui sont des thèmes naturels, que son travail aux allures de Woodman semble explorer sans cesse.

La photo que cette Pleine Lune célèbre, issue de sa série « Dans les entrailles », pourrait fort bien se passer d’une légende ou même du poème ci-dessous qu’elle a inspiré. Mais savoir que ces hommes se retournent ainsi afin d’observer la statue d’un diable, le tout en plein milieu d’une église, ajoute cette pincée de sel qu’une petite information apporte toujours aux grandes œuvres.

Le poème du mois est donc diabolique, et la semaine sainte, elle, tombe à pic !

Treizième assemblage de fragments donc, un poème des montagnes, à retrouver ici.

Pleine Lune est une publication du studio Hans Lucas, à chaque pleine lune, elle associe une photographie d’une ou d’un de ses membres à un poème de Thomas Deslogis. Le magazine en ligne est née d’une collaboration entre Caroline Cutaia, Thomas Deslogis et Wilfrid Estève. 

La photographie présentée est extraite de la série « Dans les entrailles » de Tao Douay.

Pour découvrir le dernier numéro de Pleine Lune en intégralité ainsi que le poème de Thomas Deslogis, cliquez ici :
http://hanslucas.com/mag/pleinelune13

Voir les anciens numéros :http://hanslucas.com/review