Temps de lecture : 2 minutes et 23 secondes

C’est dans le quartier Dansaert investit de nombreux créateurs et en plein mutation que le MAD, la plateforme bruxelloise de la mode et du design dévoile sa nouvelle vitrine lors d’un week-end d’ouverture festif impliquant l’ensemble des commerçants. Né en 2010 suite à la coopération entre le FEDER, la Région Bruxelles Capitale et la ville de Bruxelles, le MAD facilite le développement et renforce la visibilité des créateurs et designers bruxellois à l’international.

Cet élégant porte étendant tout blanc place du Nouveau marché aux Grains devrait donner un nouveau souffle à ces 3 missions principales : la recherche et le développement, l’accompagnement professionnel et la programmation culturelle.

Le bâtiment :

La réflexion des architectes du bureau V+ et des designers de Rotor est partie du respect de l’esprit du bâti d’origine relativement hétérogène avec un îlot offrant le potentiel d’une double vitrine. Le blanc décliné dans les différents espaces est le point de jonction de l’ensemble favorisant les flux de circulation et une belle luminosité. A l’intérieur l’aménagement du mobilier a été confié à la Fabrika connu pour ses solutions fonctionnelles et épurées. Le Made in Bruxelles a été le plus possible encouragé.

L’exposition d’ouverture : OCCUPATION: DESIGNER

Jouant sur le double sens du mot occupation en anglais les 6 designers choisis par le commissaire DAMNation, mettent en avant le côté pluriel d’un design sans frontières. Parmi eux, Bas Smets qui occupe notamment la vitrine extérieure visible de la rue m’a le plus convaincu. Se définissant comme architecte paysagiste il a depuis l’ouverture de ses bureaux à Bruxelles en 2007 développé des projets dans de nombreux pays autour de la notion évolutive de paysage. C’est à lui que la fondation Luma a confié la réalisation des 10 hectares du parc des Ateliers et Tour & Taxis la reconversion du site en futur parc public, entre autres exemples. Pour le MAD il imagine « Building Landscapes » comme un paysage superposé dans 3 espaces à travers des conditions climatiques différentes. Son intervention la plus spectaculaire se trouve sur la terrasse tournée vers l’ouest où il pose une forêt d’arbres retenus par des bandes, comme une version végétalisée du bondage !

Xavier Lust bénéficie d’une belle exposition autour de ses sources d’inspiration et processus créatif intitulée « Nature, symbols and Fluids ». Depuis l’ouverture de son studio bruxellois en 1992, il collabore avec des enseignes italiennes renommées et a reçu le prix Compasso d’Oro en 2004.

Annelys de Vet à l’origine du label « Disarming design for Palestine »imagine un marché solidaire à l’image de cette capitale pluriculturelle.

Le français Benjamin Loyauté installé depuis quelques années à Bruxelles se met en scène dans des performances pour aller à la rencontre des passants et dire la tragédienne Syrienne à travers le Louloupti, objet mot entre le bonbon acidulé et l’amulette antique qui suscite des réactions ambivalentes de par sa nature.
Le Meccano collaboratif de Thomas Lommée & Christiane Högner : le duo belgo-allemand est à l’origine du projet d’OpenStructuresfavorisant la co-création à travers  un langage du design partagé et une plateforme commune, modulable et durable.

En complément de cette programmation culturelle stimulante et engagée, les 2 autres missions du lieu sont déclinées avec le Mad Incubator qui accompagne designers et entrepreneurs et le volet Business & Career offrant coachings ou autres programmes d’accompagnement à l’échelon local et international.

Vive le Made In Bruxelles, Welcome to MAD !

INFOS PRATIQUES :
This is MAD
Brussels Fashion and Design Platform
> OCCUPATION : DESIGNER
Jusqu’au 20 août 2017
> Prochainement au MAD : Belgitude, exposition design (Septembre 2017)
> et My name is Your Fame, exposition mode (Octobre 2017)
Place du Nouveau Marché aux Grains 10
1000 Bruxelles
Belgique
http://mad.brussels

Profitez-en pour poursuivre avec un « tour de design » à Bruxelles commençant par le flagship Delvaux, fournisseur de la royautéBd Waterloo, le 27 (This is not a boutique) qui associe l’esprit maison à la signature de grands designers belges (Jules Wabbes, Pieter de Bruyne, Renaat Braem) et internationaux, l’atelier PJ Mares (« We design with the logic of the scandinavians and the sexiness of the italians ») ou le ADAM, art & design Atomium Museum qui présente une formidable exposition sur le Bahaus sur laquelle je reviendrai.

Organiser votre venue :
https://visit.brussels/fr

Leave A Comment

Your email address will not be published.