379 Views |  Like

Like a candle in the wind

Temps de lecture : 46 secondes

Deux fois cette semaine la Tour Eiffel aura été plongée dans le noir en hommage aux victimes des attentats. Mercredi soir, d’abord, pour envoyer un message fort à Kaboul puis hier soir, dimanche, pour soutenir nos voisins britanniques qui ont subis en quelques jours 2 attaques terroristes.

Quelques semaines après l’attentat de Manchester qui a couté la vie à des dizaines de jeunes venus assister à un concert, la série noire se poursuit avec une nouvelle attaque: Une voiture lancée à pleine vitesse sur la foule un samedi soir, suivi d’attaques au couteau.

Le flux d’images qui envahit nos écrans sur le mode de diarrhées visuelles banalisent ces actes terroristes. Experts et journalistes nous enjoignent à nous y habituer. Et noyé dans cet amas d’images amateurs et professionnelles, Roland Garros qui entame sa deuxième semaine.

Comment donc résister à la peur et à l’effroi. Comment ne pas s’enfermer chez soi et finalement les laisser grignoter du terrain peu à peu en nous confinant chez nous.

Mowwgli, plus que jamais se fera l’écho de toutes les créations, les initiatives artistiques et culturelles proche de chez vous pour ne pas laisser l’obscurantisme avancer et nous enfermer dans nos angoisses, notre peur de l’autre. Cette semaine, la galeriste Esther Woederhoef sera notre guide. Elle ouvre les portes et vous invite à sortir de chez vous!