588 Views |  1

Diane Dufour est notre Invitée de la semaine

Temps de lecture : 1 minute et 38 secondes

Diane Dufour est notre nouvelle invitée de la semaine. Diane est Directrice du BAL à Paris, espace contemporain dédié à l’image-document (photographie, vidéo, cinéma, nouveaux médias) créé en 2010 avec Raymond Depardon.

Reconnu internationalement pour la qualité de ses expositions (Anonymes, l’Amérique sans nom – Topographies de la guerre – Antoine d’Agata, Anticorps – Paul Graham – Lewis Baltz, Common Objects, Provoke ….), LE BAL a pour ambition d’inscrire les arts visuels dans une réflexion sur nos sociétés. Sa plateforme pédagogique La Fabrique du Regard forme chaque année 2000 jeunes à la lecture des images et au décryptage du monde contemporain par l’image. Diane Dufour dirige avec Christine Vidal Les Carnets du Bal en partenariat avec l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et le Centre National des Arts Plastiques. Cette collection (Les images manquantes – Que peut une image ?- la Persistance des images – …) explore les enjeux de notre civilisation de l’image au travers d’interventions d’artistes, d’historiens et d’anthropologues. Diane Dufour a conçu de nombreux ouvrages autour du travail de photographes contemporains dont Mark Cohen, Dark Knees – Lewis Baltz, Common Objects – Dirk Braeckman, Sisyphe – Mark Lewis, Above and Below. Elle est à l’initiative du Curators’day, plateforme d’échanges de projets qui réunit 30 musées européens. Elle a été Directrice Europe de Magnum Photos de 2000 à 2007.

Le Portrait chinois de Diane Dufour:

Si j’étais une œuvre d’art : « Le saut dans le vide » d’Yves Klein
Si j’étais un musée ou une galerie : La Dia Art Foundation à Beacon (Etats-Unis)
Si j’étais un(e) artiste (tous domaines confondus): Un sculpteur, n’importe lequel
Si j’étais un livre : « A travers Les Murs » d’Eyal Weizman
Si j’étais un film : Accattone de Pier Paolo Pasolini
Si j’étais un morceau de musique : Adagio for Strings, op. 11 de Samuel Barber
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : Une photo des miens, heureux d’être là.
Si j’étais un objet :  Une carte du ciel
Si j’étais un sentiment : La plénitude du duo
Si j’étais une exposition : « When attitudes become form » d’ Harald Szeemann
Si j’étais une citation : « I love to enjoy life », un chauffeur de taxi berlinois, la semaine dernière
Si j’étais un lieu d’inspiration : Le voyage sans but
Si j’étais un breuvage : De l’eau du robinet coupée avec un philtre magique
Si j’étais un héros/héroïne : L’homme de la rue
Si j’étais un vêtement : Un pagne africain

Toute le semaine, retrouvez la carte blanche de notre invitée :
> Carte blanche à Diane Dufour : The preacher d’Eve Arnold (mardi 20 juin 2017)
> Carte blanche à Diane Dufour : photographie japonaise conceptuelle (mercredi 21 juin 2017)
> Les bons plans de Diane Dufour (jeudi 22 juin 2017)
>  Carte blanche à Diane Dufour / la Playlist de Diane Dufour (vendredi 23 juin 2017)