267 Views |  2

Carte blanche à Vincent Perrin : Champagne & Gastronomie

Temps de lecture : 1 minute et 21 secondes

Vincent Perrin est notre invité de la semaine (lire son portrait publié le 26 juin). A l’occasion de sa carte blanche, le directeur du Comité Champagne nous parle de ce vin effervescent et nous guide dans ses accords.

Oui, le Champagne est un vin de gastronomie. Pourquoi le réserver à l’apéritif ou au dessert ? Les poètes des accords mets-vins ne se lasseront pas de sitôt de marier la diversité des arômes des vins de Champagne avec une multitude de combinaisons, des plus simples au plus travaillées.

Laissez-vous guider : www.champagne.fr/fr/deguster-apprecier/degustation/aromes

Coquillages et crustacés : 

Les fruits de mer et les crustacés, aux saveurs minérales, iodées, s’accommodent particulièrement bien d’un Champagne blanc de blancs, extra brut ou non dosé, qui peut être millésimé pour les saveurs plus corsées, comme celles de l’oursin ou des écrevisses.

Poissons : 

Les poissons, pochés, grillés, fumés ou marinés se marient à merveille à un Champagne, brut ou même extra brut, blanc de blanc tandis que les poissons en sauce à base de beurre ou de crème préfèreront un assemblage classique ou un Champagne blanc de noirs, toujours brut.

Viande  :

Une place de choix sera réservée au boeuf, au canard, grillés, rôtis ou longuement mijotés et à toutes les viandes savoureuses et sanguines cuisinées en ragoût. Les saveurs riches des pièces à braiser au grill ou à la broche seront exaltées par la puissance de vins de Champagne millésimés ou non mais matures, plutôt à dominante de cépages noirs, vinifiés sous bois, et qui peuvent être rosés pour les gibiers par exemple.

Truffe :

La truffe apprécie les vins riches, structurés, voire tanniques, puissants et vineux, au tempérament trempé. Soit un Champagne brut, blanc de noirs ou à majorité de cépages noirs, dans la fougue de sa jeunesse ou millésimé, complexe et mature.

Foies gras :

Le foie gras d’oie, réputé pour sa douceur et son onctuosité. Préparé au naturel ou truffé, pour préserver ses arômes subtils et raffinés, il se déguste avec un Champagne vif, léger, lumineux, qui peut être extra-brut, blanc de blancs ou à dominante de chardonnay.

Le foie gras de canard s’accommodera mieux d’un Champagne puissant, charpenté, à dominante de cépages noirs.