642 Views |  3

Adessias Arles, Bienvenus chez les Ch’tis

Temps de lecture : 1 minute et 2 secondes

20 ans après la création du Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains, installé à Tourcoing,  la nouvelle région Hauts de France frappe fort ce week end. A l’occasion des Rencontres d’Arles, elle annonce par la voix de son président Xavier Bertrand et de la nouvelle ministre de la Culture Françoise Nyssen, la création d’une mission de préfiguration confiée à Sam Stourdzé, pour doter la région (et donc la France) d’une institution de référence en matière de photographie.

Oui un institut de la photographie dédié à la création, la recherche, la médiation et la conservation répond à un besoin comme le souligne Xavier Bertrand et « s’inscrit dans la volonté de développer la culture et de l’ouvrir au plus grand nombre…».

Il était temps, diront certains, à l’heure où le monde de la photographie est en perdition et ne sait plus vraiment à quels saints se vouer : les agences sont en déclin malgré le fonds de soutien et les amendes assorties pour les titres de presse mauvais payeurs, les photographes orphelins de représentants s’interroge sur la question du « leg » et de la conservation de leur fonds, les galeries intermédiaires dédiées à l’art photographique disparaissent au profit de galeries à la programmation transveres, et enfin Google Image, depuis quelques semaines, s’est affranchi tout simplement de reprendre métadonnées et provenance de l’image.

Et pour notre dernière semaine avant une programmation plus « light » et un voyage en France à la découverte des pépites muséales régionales, nous recevons Christophe Gaillard, le galerie hyper trendy qui monte qui monte. L’occasion de faire connaissance avec celui qui a fait de sa galerie un laboratoire de découverte et de propositions artistiques originales et pointues.

Bonne semaine à tous !