Temps de lecture : 1 minute et 45 secondes

Tout l’été, Mowwgli vous invite à partir à la découverte d’expositions de qualité proposées dans les régions françaises . Normandie, Nouvelle Aquitaine, Grand Est, Hauts de France, l’offre est de très haut niveau qu’elle soit élaborée par les institutions publiques ou privées. Nos rédacteurs ont rapporté dans leurs valises ses pépites et leur donnent une belle place dans notre #ProgrammationEstivale.

Alors que vient de s’achever son exposition monographique à l’Ecole municipale des Beaux Arts galerie Edouard Manet de Gennevilliers sous le titre librement fantaisiste »Cool as a Cucumber », Maxime Rossi adepte des télescopages et des fragmentations scéniques et temporelles, part de figures ou d’événements historiques qu’il détourne et réinterprète avec malice dans un jeu de va-et-vient sémantique incluant la comédie musicale, la danse, le chant, le graphisme, le film, l’installation ou la performance.

De Frédéric Chopin (Palais de Tokyo en 2012) à la Soeur catholique américaine Mary Corita Kent ayant quitté les ordres pour se consacrer à la culture pop (« Sister Ship » au Centre d’art contemporain La Halle des Bouchers en 2015) ou le voyage de Marx Ernst à Sedona (film « Real Estate Astrology » au Centre Pompidou en 2015 et exposition galerie Allen) Maxime Rossi s’inscrit dans des projets d’envergure en plusieurs étapes dont l’exposition en galerie n’est qu’une variante.

Pour le musée de Rochechouart il nous propose avec « American Weeding » un nouveau chapitre de ses deux derniers projets « Real Estate Astrology » et « Sister Ship » à travers un voyage halluciné en Arizona qui reprend les traces de Marx Ernst et des séquences du film Pygmée Blues tourné le long du fleuve Congo, suivant le récit de sœur Corita Kent. Cette union improbable entre deux personnages de l’histoire américaine flirte entre réalité et fiction, culture savante et récit populaire, mysticisme et histoire de l’art.
L’on y retrouve ses explorations autour du cinéma élargi, du concert, de l’installation immersive à partir d’un espace scénique régulièrement activé qui envahit tout le dernier étage du musée.

Maxime Rossi est représenté par les Galeries Allen (Paris) et Tiziana di Caro (Naples).

Ne manquez pas également lors de votre visite la première rétrospective de l’artiste Simone Fattal née à Damas et tour à tour peintre au Liban, éditrice de poésie en Californie et sculptrice aujourd’hui à Paris. Elle partage son temps avec sa compagne Etel Adnan entre ces 3 pôles géographiques.
« L’homme qui fera pousser un arbre nouveau » se présente comme un vaste récit inspiré de l’épopée millénaire de Gilgamesh, entremêlant mémoire personnelle et grands héros universels, art mésopotamien et désordres actuels du Moyen Orient.

Enfin, « le Minotaure » renvoie au fameux photomontage réalisé en 1947 et son influence sur l’artiste surréaliste, à partir du fonds Raoul Hausmann inscrit dans l’ADN du musée et unique en France.

INFOS PRATIQUES :
Maxime Rossi
American Wedding
Jusqu’au 19 septembre 2017
Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart
Place du Château
87600 Rochechouart
> Egalement Collection contemporaine du musée riche de plus de 300 œuvres.
http://www.musee-rochechouart.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.