Temps de lecture : 4 minutes et 33 secondes

Née à Lille autant dire que Bruxelles est ma 2ème patrie ! En dehors du musée Magritte (cinquantenaire cette année), du centre de la BD et du chocolat il y a plein d’adresses moins connues pour se faire plaisir et développer sa belgitude. Gand, la Venise du Nord offre un complément de romantisme au voyage.

Bruxelles, le nouveau Berlin ?

Cosmopolite et à deux vitesses, la capitale et région de Bruxelles se distingue par l’extrême mobilité de ceux qui la traversent. Prospère dans certains quartiers (Ixelles), plus pauvre dans d’autres (St Gilles, Schaerbeek) elle attire de nombreux artistes pour ses loyers modérés qui contribuent au dynamisme de sa scène culturelle.

Paradis du Shopping :

La rue Dansaert et visite du nouveau Mode And Design Center (MAD)
C’est la mecque des créateurs sortis de la Cambre et vous y trouverez des concepts stores et boutiques vintage branchées de Martin Margiela au Fabuleux Marcel de Bruxelles !
L’ouverture du MAD en avril (cf article du 28/04) a redonné toute sa vocation économique à ce quartier tel un symbole fort d’innovation et d’audace. C’est une véritable valeur ajoutée dans le paysage de la mode et du design qui offre presque 20 000 emplois et un chiffre d’affaires insolent en temps de crise.
Place Ste Catherine de nombreux restaurants vous offriront une pause méritée avant de découvrir la Centrale For Contemporary Art réputée pour sa programmation pluridisciplinaire ouverte à un large public. Actuellement exposition « Où sont les sons ? » en partenariat avec Overtoon, plateforme bruxelloise pour la recherche, la production et la distribution de l’art sonore.
Back to shopping, pour les plus classiques la rue Louise est un bon plan avec des enseignes internationales (Ralph Lauren, Prada, Paul Smith..) et c’est avec la maison Delvaux, fournisseur officiel de la Cour de Belgique au 27 Boulevard Waterloo que l’on pénètre dans un écrin de belgitude impertinent et anti conformiste.

Fooding : le trio incontournable : spéculos, frites et gaufres mais pas n’importe où !

Spéculos de chez Dandoy
Les frites entre Flagey et la Maison Antoine c’est la compétition. Amélie Nothomb recommande Frit’Flagey !
Les gaufres du Funambule avec la fameuse Manneken-Pis
Un brunch le dimanche à Ixelles au Clan des Belges ambiance New York des années 30 garantie !
Chez Pistolet Original (épicerie-comptoir) le petit pain national sous toutes ses formes : crevettes grises, radis et oignons, gouda…

Au royaume de la fripe et du recyclage :

Marché aux puces place du Jeu de Balle (quartier des Marolles) : le must des chineurs ouvert tous les jours dès 6h du matin dans une ambiance bonne enfant. Sympathiques terrasses autour pour déguster des escargots par exemple « chez Nous » à la déco vintage pleine de trouvailles.

Melting Pot Kilo : caverne d’ali baba de 180 m², tout est à vendre pour 15€/kg.
178 rue Haute (ouvert du mardi au dimanche)
Superstrat, la vitrine des jeunes créateurs et l’un des premiers Collective Design Store d’Europe.

Hôtels/Maisons d’hôtes :

Les boutiques hôtel fleurissent ici aussi
Le Pantone Hotel (Saint Gilles) voir la vie en mode couleur !
Le Bloom Hotel, proche du Jardin Botanique, chic et trendy
Jam Hotel dans une ancienne école d’art à la déco brute avec piscine sur le toit
Les Chambres de Franz à Ixelles : atmosphère calme et paisible

Le soir :

Bar à vin le Petit Canon (place Flagey) : tapas et vielles photos au mur (91 rue Lesbroussart à 1050 Ixelles)
Dîner carnivore au Colonel :  une boucherie-traiteur-restaurant dédié aux terroirs de France.
A la Mort Subite, la plus ancienne brasserie de Bruxelles
prolonger l’expérience au Musée de la Gueuze/Brasserie Cantillon où l’on brasse le Lambic depuis 1900. Un voyage dans le temps !
Dîner à l’Atomium et découvrir l’ADAM (Brussels Design Museum)
A défaut d’y passer la nuit, réservée pour l’instant aux scolaires, le restaurant  The Panoramic perché en altitude offre une expérience vertigineuse !
Actuellement à l’ADAM exposition : Panorama. A history of Modern Design in Belgium

Bozar et sa programmation éclectique

Expositions, concerts, cinéma, danse, architecture, showcase,défilés.. il y en a pour tous les gouts avec une vraie exigence.
actuellement : exposition À quoi ressemblait Bruxelles il y a une cinquantaine d’années ? à partir du riche fonds d’images des éditions Plaizier (cartes postales, illustrations, calendriers, livres..)
Prochainement à Bozar : festival What’s up Bruxelles ?

Un musée original : le MIMA (Molenbeek)

On sort de sentiers balisés du Mont des Arts (musée Royaux des Beaux Arts, musée des Instruments de musique, musée Horta) pour aller dans un quartier qui n’a pas bonne presse mais suscite de futurs grands projets immobiliers sur ces friches industrielles désertées.
Le MIMA (Millenium Iconoclast Museum of Arts) a fait un pari en s’y installant en 2016 dans les locaux de l’ancienne brasserie Bellevue, le long du canal entre la gare du Midi et Tour & Taxis , ce dernier ayant contribué à revitaliser le quartier à travers les événements proposés (foire Art Brussels notamment). Dédié à la culture urbaine sous toutes ses formes (graphisme, BD,arts plastiques, disciplines sportives..) le MIMA s’étend sur 1300 m² répartis sur 4 étages. Outre sa collection permanente il programmera 2 expositions annuelles visant à favoriser la mixité et l’ouverture à d’autres formes d’expression. Ne manquez pas une halte à son restaurant et boutique.

Ce n’est donc pas un hasard si le futur musée d’art moderne et contemporain Centre Pompidou s’installe dans l’ancien garage Citroën près du Canal optimisant un volume total de 35 000 m² pour un budget d’environ 125 millions d’euros. Préfiguration au printemps 2018.

Il faudrait citer évidemment d’autres lieux arty alternatifs (artist-run space) comme le WIELS, le CAB Art centerKomplot ou Etablissement d’en face mais la liste serait longue et je l’ai déjà évoqué à l’occasion des foires (lire l’article du 21/04).

Prochain rendez-vous :

A noter le Week-end des Galeries de Bruxelles du 7 au 9 septembre (10 ans cette année) avec notamment l’exposition attendue de William Klein à la Galerie de la Béraudière ou Bill Viola chez Aeroplastics nouvellement implanté rue Washington dans ce gigantesque espace.
Plan des galeries et lieux participants : Cliquez ici pour télécharger le PDF

Poursuivre à Gand, la belle flamande pas si endormie !

Souvent comparée à sa rivale Bruges, Gand dispose de nombreux atouts que l’on peut découvrir à bord d’un bateau sur les canaux ou à bicyclette le long des ruelles typiques médiévales. Mais derrière cette façade carte postale se cachent une créativité foisonnante et scène contemporaine audacieuse à travers le street art très présent et un lieu comme le SMAK (musée d’art contemporain en néerlandais). On fait le grand écart entre les primitifs flamands (spectaculaire restauration de l’Agneau Mystique) et Wim Delvoye !
Original, le musée du Dr Guislain : Au XIXe siècle, le Dr Jozef Guislain a jeté les bases de la psychiatrie moderne à Gand. L’Hospice Guislain, premier asile d’aliénés en Belgique (1857), aujourd’hui musée retrace l’histoire de la psychiatrie et propose des expositions temporaires sur des thèmes actuels en résonnance.

Le tout à 30 minutes en train de Bruxelles et 2 heures de Paris.

Fooding :

Volta, dans un ancien entrepôt ayant gardé son style industriel et magnifique charpente en bois. Outre la brasserie tenue par Olly Ceulenaere, l’un des chefs des « Flemish Foodies » , Volta propose une carte de cocktails explosive.

Bord’eau une nouvelle table à l’architecture Eiffel dans l’ancien marché aux poissons avec verrière donnant sur la Lys. C’est un français aux fourneaux !

Wasbar : un bar dans une laverie automatique accueillant et coquet pour étudiants ou jeunes touristes.

Clouds In My Coffee : brunch, petit déjeuner, boutique de déco, espace de coworking, Bed & Breakfast et super baristas !

Confiserie Temmerman pour les fameux cuberdons, autre spécialité belge de confiserie.

Hôtels/Maisons d’hôtes

Atlas B&B dans une maison de maître XIXème
Baeten’s B&B à la fois boutique d’antiquités les chambres d’hôte donnent sur un jardin et jolie terrasse.
Auberge de Jeunesse en plein centre pour les plus petits budgets et entièrement rénovée.

Organiser votre séjour :

https://visit.brussels/fr/
http://www.visitflanders.com/fr
Thalys partenaire de votre séjour.
(Paris-Bruxelles : 1h22 de trajet)

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial