Temps de lecture : 1 minute et 36 secondes

À la suite de l’exposition « Elles s’exposent » qui mettaient en avant les représentations de la femme dans l’art à différentes époques, le Musée d’Art  de Toulon propose jusqu’au 03 septembre 2017, une présentation de ses collections qui met cette fois-ci en lumière la femme artiste du XIXe au XXIe siècles.

La place des femmes artistes dans l’histoire de l’art est assez limitée. On ne compte que quelques noms à travers les siècles, comme l’italienne Artemisia Gentileschi ou la portraitiste française Elisabeth Vigée-Lebrun. Mais le XIXe siècle allait voir s’émanciper la femme artiste, qui peut à peut, prend à sa place aux côtés de leurs homologues masculins. Berthe Morisot expose dans les Salons et lors des expositions impressionnistes. Camille Claudel impressionne son maître Auguste Rodin qui dira d’elle :  » Mademoiselle Claudel est devenue mon praticien le plus extraordinaire, je la consulte en toute chose ». Dans le Paris des années 1920, à Montparnasse, Sonia Delaunay et Natalia Gontcharova sont bien présentes mais souvent aux côtés de leurs époux. Niki de Saint-Phalle est la personnalité qui émerge et frappe le monde artistique par ses créations tourmentées, osées et libres. Intégrant le groupe des Nouveaux Réalistes, elle s’impose en tant que femme artiste dans un milieu encore très misogyne. En effet, les femmes artistes sont bien présentes cependant, leur travail est peu montré.

Dans l’histoire de la photographie, les femmes artistes ont joué un rôle important et ont contribué à la diffusion de ce méidum: Giselle Freund, Bérénice Abbott, Dorothea Lange, Diane Airbus… Dans les pratiques plastiques, il faudra attendre les années 1970 et le mouvement féministe pour que les artistes femmes se mobilisent. Des groupes de plasticiennes se constituent dont l’objectif priortaire est de combattre leur invisibilité. Elles utilisent leur féminité, leur identité et cette singularité corporelle pour se distinguer sur la scène artistique et proposent un art sociétal caractéristique et émotionnel. Sophie Calle, Annette Messager, Tania Mouraud, Louise Bourgeois imposent un art personnel nourri de leur passé et de leur profondeur intime.

Malgré cela, la proportion d’oeuvres d’artistes femmes dans les musées reste faible. Au Musée d’Art, elle représente 9% des collections contemporaines actuelles, une proportion similaire dans les autres musées nationaux et internationaux.

Chaque femme artiste a adopté sa propre pratique artistique. C’est ce que rend compte cette belle exposition qui met en avant des médiums différents dans des factures singulières qui rendent compte du but choisi pour chaque artiste. Un art figuratif, abstrait, polémique, engagé, onirique ou rêvé, toutes ces oeuvres montrent la pluralité d’une pratique féminine juste et délicate.

INFORMATIONS PRATIQUES
Elles exposent
Jusqu’au 03 septembre 2017
Musée d’Art
113, Boulevard du Maréchal Leclerc
83000 Toulon
Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 18h
Entrée libre

Leave A Comment

Your email address will not be published.