Temps de lecture : 1 minute et 15 secondes

Sa monographie, chronologique et exhaustive, Gilles Mora l’avait signée en 2001, c’était « Denis Roche – Les Preuves du temps », qui faisait le compte de trente années de photographie, et qui assurait le pendant imprimé de la rétrospective montée la même année à la Maison européenne de la photographie. Pourtant, Denis Roche n’était pas d’abord photographe. Il était un écrivain qui photographiait par pulsion, comme Hervé Guibert, de 18 ans son cadet mais qui l’a précédé de 24 ans dans la mort.

Réunis au musée, Roche et Guibert partageaient la reconnaissance universelle pour un talent double sans qu’aucun des deux, de l’écrit ou de l’image, ne fasse de l’ombre à l’autre : « Nonpareilles », là aussi, les comparaisons ne sont pas de mise. Le titre donné au bel ouvrage posthume rebondit sur la méditation de Denis Roche sur ce mot élégant et peu commun, et qui change encore, selon qu’il est nom ou adjectif. Recueil informel qui ne s’embarrasse pas du cours du temps, le livre de photographie s’enrichit d’extraits de textes, précieux, couchés en inserts sur des demi-pages, déplaçant le hors-texte en hors-image. Images toutes différentes, absolument non pareilles et cependant toutes sensibles comme la surface du corps aimé, le salut complice à l’appareil photo, la résonnance de la Fabrique à Paris, les vibrations des voyages, la révérence lointaine aux Pyramides, même si la plongée sur le dépoli du Mamiya C330 redressant la nécropole royale de Gizeh a été écartée, peut-être par excès de notoriété. La belle introduction de Christian Phéline propose une clef à l’œuvre qui revient au jour, grâce à un éditeur assez avisé pour n’avoir pas laissé passer trop de temps après la disparition de l’écrivain. En replongeant le lecteur dans l’intimité créatrice et cependant non bicéphale de deux personnes amoureuses, en revenant simplement sur la relation, forte, artisanale et fusionnelle que Denis Roche entretenait avec la photographie, Phéline aménage un précieux pallier à l’œuvre au noir-et-blanc de Denis Roche, comme à sa production littéraire.
Hervé Le Goff

INFORMATIONS PRATIQUES
Les Nonpareilles
Denis Roche
128 pages, 22×29,5cm, 60 photographies
Editions Lamaindonne
33 euros
http://lamaindonne.fr

Tags

#livre

Leave A Comment

Your email address will not be published.