567 Views |  3

La Carte Blanche d’Emeric Glayse : Le Guide de la rentrée par Joël Riff

Temps de lecture : 4 minutes et 57 secondes

Emeric Glayse est notre invité de la semaine (lire son portrait publié le 4 septembre). A l’occasion de sa carte blanche, le Directeur du Prix Carmignac du photojournalisme partage la rentrée culturelle de Joël Riff. Ce commissaire indépendant et rédacteur parcoure plus de deux cents expositions par mois en France et à l’étranger.

Joël Riff voit au moins une exposition par jour pour l’archiver et la partager. Je me rappelle d’un week-end à Londres où nous avions visité 88 galeries en 48h.

J’ai rencontré Joël chez Mycroft en 2008, peu de temps après qu’Étienne Dodet ait ouvert la galerie (et quelques mois avant que j’y organise ma première exposition). On commençait tout juste. Mycroft était un lieu d’exposition et d’exploration extraordinaire, loin de toutes conventions et réalités. Étienne, qui avait tout fraîchement revendu sa start-up, avait décidé de mettre à profit son temps et ses économies à la création d’un centre d’art de 15m2 (dans lequel -accessoirement- il dormait) au 13 rue Ternaux. Le concept était généreux et simple : une exposition par semaine, un vernissage tous les vendredis, les artistes, les collectifs et les commissaires avaient « carte blanche », nous (j’ai rejoint Étienne dans l’aventure en 2009) organisions les vernissages. Rien n’était à vendre, le jour où nous n’aurions plus d’argent, le lieu fermerait. En 3 ans de course contre la montre chimérique, Mycroft a pris 1000 formes différentes et a permis à une jeune scène parisienne d’y faire ses premières armes.

En 2008, Joël présentait chez Mycroft le premier volet de son archive d’expositions : « A ». Depuis, il a créé Curiosité, une chronique thématique et hebdomadaire qui permet à ses abonnés de découvrir, chaque lundi matin, l’actualité de l’art par le prisme de 7 de ses visites.

J’ai demandé à Joël Riff quelle était sa rentrée 2017 :

La rentrée cette année, n’est étrangement pas si céramique que ça. Et pour ceux qui n’hibernent pas l’été, il ne s’agit pas tant d’un recommencement qu’une jolie continuité. En plus de pointer les événements qui surgissent à l’orée de l’automne, identifions en un même élan ce qu’il est encore temps de cueillir.

2017.08.27 16h03 Villa Santo Sospir – Bravo @alexandrebenjaminnavet @emmanuelle.oddo @nicov.f @doublevgallery #alexandrebenjaminnavet #vase #dessin #villa #doublevgallery #jogging #marseille

La rentrée est nécessairement marseillaise, avec Art-o-rama qui sonne la fin de l’été sous un soleil pourtant bien vigoureux, et maintenant Paréidolie dans son sillage. La cité, peut-être émoustillée par Manifesta qu’elle accueillera en 2020, aiguise son offre avec d’excitants commissariats tels que Sueurs chaudes par Julia Marchand pour South way studio, Vol.4 Le laboratoire par Marie Madec pour Sans titre (2016) et Villa Santo Sospir par Emmanuelle Oddo pour la Double V Gallery.

2017.08.25 16h23 Bravo @florianbezu @julien_carreyn @wedonotworkalone @artorama_marseille #florianbezu #ceramic #ceramique #artorama #marseille

La rentrée est parisienne. Avant tout, il faut mentionner les enthousiasmantes monographies des peintres Justin Fitzpatrick qui fait son premier solo en France chez Sultana et Maude Maris qui fait son troisième solo à la galerie chez Isabelle Gounod. En priorité dans mon agenda, Ida Ekblad chez Max Hetzler puis Laure Prouvost qui performe au Centre Pompidou. Je dois confier que beaucoup de mes galeries parisiennes préférées n’annoncent rien d’incontournables ce mois-ci. Heureusement, la perspective de Jean-Marie Perdrix chez Samy Abraham, Michael Van den Abeele chez Gaudel de Stampa et Wolfgang Laib chez Thaddaeus Ropac m’intrigue, et en institutions citons Être pierre au Musée Zadkine et Les bons sentiments par Anne- Claire Schmitz à la Fondation Ricard. Sinon, Giorgio Morandi, ça fait toujours plaisir, chez Karsten Greve cette fois.

2017.09.01 10h13 Rendez-vous demain soir samedi chez Isabelle Gounod pour le troisième solo de Maude Maris – J’y serai vers 20h #maudemaris #cartondinvitation #invitation #ravidecrireletexte #pleasedtowritethetext #galerieisabellegounod #paris

La rentrée, c’est l’école. Mes étudiants en arts appliqués à Duperré présenteront au public le fruit de leur diplôme le mercredi 27 septembre 2017.

2017.08.26 17h03 Bravo @antoinegrulier @funisdead et chic @mariexmasmadec de te laisser pirater ainsi #antoinegrulier #pierrepauselli #ceramic #ceramique #marseille

La rentrée s’apprécie en dézoomant un peu sur la carte de notre pays. Pensons à Neil Beloufa au Mrac Occitanie à Sérignan, à Julie Béna bientôt à Passerelle à Brest, aux derniers rayons des Rencontres de la photographie avec entre autres Karlheinz Weinberger à Arles, où la Fondation Vincent van Gogh Arles présentera prochainement Une vie simple – Simplement la vie. Damien Airault inaugurera une fantaisie en hommage à Henri-Georges Clouzot au Musée des beaux-arts de Niort.

2017.07.04 11h10 Territorio – Bravo @dndio #andresdonadio #galeriearena #ensparles #rencontresarles2017 #espacevangogh #arles

La rentrée voit Mykki Blanco en tournée européenne en septembre, le 9 à Vilnius puis le 16 à Paris. En Lituanie, en Estonie et en Lettonie, la Baltic Triennial lancera sa treizième édition, et réunira pour la première fois autour de cette manifestation, les trois pays à l’occasion du centenaire de leur indépendance.

2017.07.21 23h28 Surprise dans le brouillard des Dolomites – Look who just popped in #mykkiblanco #privateconcert #concertprive #gueststar #liveworks #supercontinent #centralefies #dro

La rentrée prendra plaisir à passer outre-Manche, où la David Roberts Art Foundation fête ses dix ans avec un grand festin libidinal avant de reformater son programme. Savoir Mimosa Echard à Londres est une très bonne nouvelle, invitée par Cell Project Space pour sa première exposition personnelle en Grande-Bretagne. Simultanément, applaudissons Rebecca Acroyd à la Zabludowicz Collection, Renaud Jerez chez Union pacific et Dorothea Tanning chez Alison Jacques. Toujours en cours, Dreamers Awake à White Cube affiche un casting époustouflant.

2017.07.13 12h58 Le rêve des formes #mimosaechard #curatedby #clairemoulene #alainfleisher #courtesy #galeriesamyabraham #palaisdetokyo @palaisdetokyo #paris

La rentrée, ce sont des galeries qui déménagent, d’autres qui ferment. Les foires d’octobre risquent d’être imbibée d’une humeur aigre, avec la disparition de ces galeries commerciales au formidable programme telles que Laura Bartlett à Londres ou Freymond-Guth Fine Arts à Basel.

2017.06.21 14h50 SNOBISME n.m. Aller à Basel une semaine après la foire – Congratulations @renee_levi @freymondguthfinearts for working together now #reneelevi #peinture #painting #freymondguthfinearts #basel

La rentrée, c’est Wolfgang Tillmans, irrésistible à la Fondation Beyeler jusqu’à la fin du mois encore.

2017.06.21 12h49 SNOBISME n.m. Aller à Basel une semaine après la foire #wolfgangtillmans #fondationbeyeler #basel

La rentrée, c’est aller si ce n’est fait, à Münster pour les ultimes jours de Skulptur Projekte dont l’actuelle édition culmine avec les pièces de Michael Dean, Nicole Eisenman, Oscar Tuazon, Hito Steyerl, Thomas Schütte et le chef-d’œuvre de Pierre Huyghe. La question d’y aller ou non, ne se pose tout simplement pas. La fréquence est décennale, le projet est remarquablement conçu, la production est haute-couture.

2017.08.10 14h29 S’enthousiasmer à nouveau – Waow @sp_muenster what a great program and stunning site-specific commissions #hanspeterfeldmann #publiccollection #wcpublic #toilettes #spmuenster #skulpturprojekte #muenster

La rentrée, c’est la Biennale de Lyon, qui s’annonce professionnelle et sage, avec au gouvernail Emma Lavigne qui vient de signer par ailleurs un commissariat encyclopédique et heureux au Centre Pompidou-Metz qu’elle dirige, avec Jardin infini, dont le superbe catalogue est dessiné par la graphiste Fanette Mellier. En résonance dans les alentours, retenons Amandine Arcelli chez Tator, Tarik Kiswanson à La halle des bouchers et John Armleder à La salle de bains.

2017.08.06 17h32 Bravo @pompidoumetz pour cette nouvelle exposition encyclopédique #jardininfini #georgiaokeeffe #peinture #painting #centrepompidoumetz #metz

Ma rentrée, c’est l’exposition annuelle de Moly-Sabata que je ne peux qu’évoquer ici. La plus ancienne résidence d’artistes de France célèbre les 90 ans de son programme initié par le peintre cubiste Albert Gleizes en 1927. Rendez-vous le samedi 16 septembre 2017 pour découvrir aux côtés de signatures historiques, les œuvres nouvelles des quatre artistes invités cet été à produire sur place. Tous disposent d’actualités concomitantes ailleurs sur le globe : la londonienne Caroline Achaintre sera à Quito, le brésilien Romain Vicari à Dijon, l’américaine Josephine Halvorson à New York et la française Charlotte Denamur dans les Dolomites.

2017.06.28 15h40 En montage yeah #charlottedenamur #peinture #painting #encrue #molysabata #molysabata90ans #sablons

> Par Joël Riff.

Joël Riff est commissaire d’exposition. Il fonde la chronique Curiosité en 2008, enseigne à l’école Duperré depuis 2010 et rejoint Moly-Sabata en 2014, résidence d’artistes de la Fondation Albert Gleizes. En 2017, il est rapporteur pour Romain Vicari, lauréat du Prix découverte du Palais de Tokyo, rédige des textes pour le Salon de Montrouge et le Centre national des arts plastiques, et assure le commissariat des expositions EN CRUE à Moly-Sabata et WHISKY ET TABOU au Musée Estrine à Saint-Rémy-de-Provence. Il contribue à Code South Way et Artviewer.
https://joelriff.wordpress.com/
https://chroniquecuriosite.wordpress.com/
http://www.moly-sabata.com/
https://www.instagram.com/joelriff/

Etienne Dodet quitte Paris en 2014 pour ouvrir avec Yulja Giese le JAJA à Berlin. La meilleure adresse de la capitale germanique pour le vin naturel !
https://jajaberlin.com/
http://guiltybyassociation.fr/