Temps de lecture : 2 minutes et 32 secondes

A l’occasion des 70 ans de l’agence Magnum, Jacques Revon, journaliste et photographe, s’est rendu dans ce « temple symbole »  de la photographie de reportage, de cette coopérative unique de photographes et de reporters créée en 1947. Un reportage en texte et en images.

Le 22 mai 1947 s’inscrit dans l’histoire du photo journalisme.
Ce jour là marque la naissance et la constitution à New York, de Magnum Photo Inc.

Celle qui va devenir la célèbre Agence photographique est désormais inscrite au registre du commerce de l’Etat de New York.
Ses créateurs s’appellent Roger Capa, David Seymour, Georges Roger et Henri Cartier-Bresson.

Depuis ce jour, les 90 photographes qui sont inscrits dans cette Agence photographiques sont comme le précisent Clara Bouveresse et Clément Chéroux dans leur nouvel ouvrage: Magnum Manifeste aux éditions Actes Sud, « parvenus à construire le seule exemple de coopérative autogérée qui a su traverser, accompagner et documenter les mutations profondes de l’histoire du monde ».

Au fil du temps qui passe, l’histoire de cette coopérative de photographes qui se succèdent aux profils différents, raconte et témoigne certes d’événements qui marquent l’ère du temps mais aussi les choix de leur prise de position dans leur manière de photographier et de saisir les instants qu’ils vivent.

Ainsi, comme le l’écrit Clément Chéroux.

Magnum est un oeil.
Magnum est un point de vue.
Magnum est un collectif.
Magnum est une attitude.
Magnum est une lumière dans le noir.
Magnum est une religion.
Magnum est la photographie où peut être un rêve.

Personnellement je rajouterai: « Magnum est une aventure permanente et inoubliable gravée à jamais dans l’histoire de la photographie ».

Les archives de Magnum sont extraordinaires…

J’ai pu, réel privilège et d’un regard ébloui, approcher dans cette ruche photographique du 18 ème arrondissement parisien, quelques planches-contact et d’autres trésors de notre histoire de l’image fixe.

Quelle forte émotion ressentie ! lorsque qu’une photographie sortie d’un beau coffret et tirée sur un beau papier baryté signée David Seymour m’est présentée par l’un des « gardiens de ce temple » Erinco Mochi, ou bien encore sous mes yeux, cette image de Robert Capa prise durant la deuxième guerre mondiale, avec à son verso l’authentification et le tampon du Maître.
Et puis cette rencontre rapide à l’étage des photographes… avec Bruno Barbey reporter photographe rentré à l’agence en 1964. Ses photos témoignent de grands évènements, comme Paris en mai 1968, il était là!

Ensemble, nous allons trop rapidement échanger quelques souvenirs du temps… celui du « bel argentique » puis brièvement échanger un avis sur le numérique de maintenant.
Enfin, j’assiste à un échange entre le Digital Manager Enrico Mochi et une collègue archiviste basée en Allemagne Eva Bodinet, discussion technique nécessaire avant toute diffusion, ici une photo de Stuart Franklin.

Aujourd’hui, chez Magnum ce sont au total, outre les 90 photographes qui sont propriétaires à vie et après pour leurs descendants, de leurs photographies et de leur négatifs, vingt salariés basés à Paris, dix au bureau de New York, dix à Londres et deux à Tokyo.

Ce sont 600 000 tirages répertoriés, un nombre incalculable de planches contact et des millions de négatifs noir et blanc et couleur, diapositives, Polaroïd….à savoir que parmi toutes ces photographies, quatre vingt dix pour cent ont été réalisées en format 24X36. Toutes ces imagesfortes et documents témoins du temps qui passe, sont précieusement conservés par l’agence, une partie est au fil du temps numérisée en fonction des besoins.

Evolution.

Depuis le 13 juin 2017 et pour la première fois depuis sa création, Magnum a décidé qu’il acceptera des investissements extérieurs pour dynamiser ses entreprises créatives et commerciales. Une nouvelle filiale a été créée, Magnum Global Ventures (MGV).
Les membres de la coopérative eux continuent d’avoir un contrôle total sur leur propriété intellectuelle, y compris le droit d’auteur de toutes les images.

De son côté la nouvelle filiale gère et contrôle tous les actifs de l’agence et dirige la stratégie de modernisation et d’innovation de l’agence .

INFORMATIONS PRATIQUES
Une histoire de la Photographie de l’argentique au numérique, Photographes …photographiés
Jacques Revon
éditions L’Harmattan
244 pages et 300 illustrations et photographies
30€ 28,50€ sur le site de l’éditeur
http://www.editions-harmattan.fr

Leave A Comment

Your email address will not be published.