Temps de lecture : 53 secondes

Chaque année, lors du festival Visa pour l’image de Perpignan, l’ANI (Association nationale des Iconographes) organise des lectures de portfolios. Lors de ces rencontres entre jeunes photojournalistes et professionnels de l’image, des coups de cœur sont attribués. Cette semaine, nous en publierons deux par jour. Aujourd’hui, il s’agit du reportage « Omo Change », réalisé par le photojournaliste italien Fausto Podavini, qui vient d’ailleurs de remporter le Prix Photo Fondation Yves Rocher.

Omo Change

L’Éthiopie est le pays qui subit l’un des plus grands et plus rapides développements économiques et industriels de l’ensemble du continent africain. Au cours de cette dernière décennie, l’Ethiopie est devenue le quatrième pouvoir économique en Afrique après le Nigeria, l’Afrique du Sud et l’Angola. Entre 2014 et 2015, le PIB a progressé de 10,6% grâce aux investisseurs étrangers qui, grâce aux projets de développement des dernières années réalisés par le gouvernement, modifient l’aspect de ce pays qui compte plus de 100 millions d’habitants.
L’une des zones les plus touchées par ce développement est la vallée de l’Omo classée sites patrimoniaux de l’UNESCO depuis 1980.

INFORMATIONS PRATIQUES
Fausto Podavini est un photographie italien, il travaille et vit à Rome. Après l’obtention d’une maîtrise en reportage par l’Académie photographique John Kaverdash à Milan, il débute comme photographe de studio. Plus tard, il décide de se concentrer sur le reportage en tant qu’indépendant, en collaborant avec différentes ONG pour réaliser des reportages en Italie, au Pérou, au Kenya et en Ethiopie.
http://www.faustopodavini.eu

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial