Temps de lecture : 51 secondes

Chaque année, lors du festival Visa pour l’image de Perpignan, l’ANI (Association nationale des Iconographes) organise des lectures de portfolios. Lors de ces rencontres entre jeunes photojournalistes et professionnels de l’image, des coups de cœur sont attribués. Cette semaine, nous en publierons deux par jour. Aujourd’hui, il s’agit du reportage « Scars », sur le triste sort que subissent les lévriers de chasse espagnols, réalisé par le photographe espagnol David Arribas González.

Scars

L’Espagne est l’un des rares pays où la chasse aux lièvres avec les lévriers espagnols (Galgos) est une activité légale. A la base d’une coutume ancestrale, ce type de chasse était nécessaire pour nourrir les habitants des zones rurales. Aujourd’hui, cette culture traditionnelle s’est transformé en un véritable sport au détriment du destin de ces chiens. En effet, à la fin de la saison de chasse, en février, les chiens sont maltraités et abandonnés.
De nombreuses associations tentent de sauver et de soigner ces chiens pour leur trouver des familles d’accueil.
La loi espagnole est très permissive concernant le droit des animaux, la situation ne risque donc pas de s’améliorer…

INFORMATIONS PRATIQUES
David Arribas a suivi des études en photographie à Madrid entre 2010 et 2015. Il a participé à de nombreux workshops avec des photographes tels qu’Antonio Heredia, Manu Brabo ou encore Antoine d’Agata. Il est basé à Madrid où il se consacre à la réalisation de travaux photographiques sur le long cours liés à des problématiques sociales.
http://www.davidarribas.com/

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial