Temps de lecture : 3 minutes et 0 secondes

La galerie italienne célèbre 10 ans d’activités et d’engagement en France aux côtés de ses galeries amies et complices (une vingtaine présente) et des artistes choisis (une quarantaine) avec Jose-Manuel Gongalvès, directeur du Centquatre et co-commissaire.
Sphères, lancé en 2007 sur le site de Boissy-le-Châtel par Galleria Continua au fil des éditions a permis à un large panel de galeries internationales (Inde, Brésil, Afrique du Sud, Moyen Orient..) une visibilité et synergie fécondes. Aujourd’hui cette alliance mutuelle permet de donner à voir au public parisien un panorama de l’art mondialisé. Sans réelle narration ou fil conducteur thématique, ce qui manque à mon sens, les œuvres disséminées principalement dans la halle Aubervilliers et autour relèvent de l’expérience partagée public-privé et d’un nouveau regard sur l’attitude et les stratégies des galeries.

Parmi les émotions fortes, Kader Attia (galleria Continua) avec son « Grand miroir du monde » donne le ton : une installation au sol de miroirs brisés comme un reflet de la destruction de nos bases et références.
Ivan Argote (galerie Perrotin) tout proche avec cette balançoire collective qui bascule au gré du nombre de visiteurs incarne ce balancier permanent de nos vies.
Emouvant hommage posthume à la photographe Leila Alaoui avec ces grands portraits « Les Marocains ».
Puis nous entrons dans les pavillons. Le premier par ordre alphabétique révèle des grandes pointures : Anish Kapoor, Daniel Buren, Lucio Fontana, Subodh Gupta, Andreas Schmitten… Superbes mais pas vraiment des découvertes.
Vrai coup de cœur pour le cubain Carlos Garaicoa (galleria Continua) qui évoque l’atmosphère d’un célèbre bar de la Havane des années 40  y mêlant une réflexion sur la diaspora cubaine et ses rêves.
Autre cubain, Reynier Leyva Novo (galleria Continua) « Un dia feliz » (série Fidel Castro) qui se place dans une posture de combat permanent au nom de la liberté individuelle.
Luis Enrique Lopez-Chavez également cubain et cet éclairage sur cette scène est nouveau pour nous, avec « La Educacion Sentimental » qui rappelle les années de privation en 1990 quand les enseignants à la place de craie utilisaient des morceaux de roche pris dans la rue. Le public peut interagir en laissant un message sur le tableau noir à l’aide de ces petites statuettes.
Pavillon C m’a particulièrement séduit avec les cerfs volants d’Ai Weiwei inspirés du Shanhaijing (Atlas des Montagnes et des Mers) de plus de 2000 ans, les photographies brûlées de Douglas Gordon de la Collection Lambert « Self Portrait of You + Me », les recherches de la brésilienne Rosangela Renno (galerie mor charpentier) autour de la mémoire occultée de son pays et la très méditative installation de l’américain Sam Falls (galerie Franco Noero) autour des potentiels du medium photographique à partit du calendrier géorgien et des 4 Saisons de Vivaldi.
Pavillon D, l’égyptien Moataz Nasr (galleria Continua) l’un des représentant les plus reconnus de l’art contemporain panarabe avec « The Petro Beads »dénonce les liens entre l’argent du gaz et du pétrole et l’Etat islamique. De même avec la pancarte « Freedom of Expression 3000km » qui montre que la route est longue vers l’émancipation, suite au Printemps arabe.
Chen Zen avec son installation mêlant médecine chinoise traditionnelle et occidentale propose une autre version plus apaisée des traitements infligés au corps et à l’esprit.
Vraie découverte avec le duo Aurélie Ferruel et Florentine Guédon (40m3) « Sisi la Famille »qui à partir de coiffes traditionnelles rurales interrogent les notions du savoir et du groupe. La performance fait partie intégrante de leur approche.
La chinoise Lu Yang clot le parcours avec « Delusional Mandala »un stimulateur d’humain digital et asexué qui reflète les enjeux de l’intelligence artificielle à l’ère des robots. Flippant !
Pendant ce temps, « L’arbre de Vie » de Pascale Marthine Tayou veille sur ces étranges alliances et paysage fragmenté.

INFOS PRATIQUES :
Continua Sphères, ENSEMBLE
Jusqu’au 19 novembre 2017
CENTQUATRE
5 rue Curial 75019 Paris
Tarifs : Tarif plein  9€ / Réduit 6€ 
http://www.104.fr

Les galeries et institutions
313 Art Project | 40mcube | A Gentil Carioca | ATHR Gallery | Galerie Cécile Fakhoury | Chatterjee & Lal | Cittadellarte – Fondazione Pistoletto | Collection Lambert en Avignon | GALLERIA CONTINUA | Galleria Franco Noero | Gazelli Art House | Galerie In Situ – fabienne leclerc | König Galerie | Galerie Krinzinger | mor charpentier | M WOODS | Perrotin | Tornabuoni Art | VNH Gallery | Galerie Xippas

Les artistes
Ai Weiwei | Leila Alaoui | Jocelyn Anquetil & Charles Harrop-Griffiths | Iván Argote | Kader Attia | Agostino Bonalumi | Daniel Buren | Alberto Burri | Enrico Castellani | Loris Cecchini | Chen Zhen | Nikhil Chopra | Berlinde De Bruyckere | Mark Dion | Sam Falls | Aurélie Ferruel & Florentine Guédon | Lucio Fontana | Carlos Garaicoa | Douglas Gordon | Shilpa Gupta | Subodh Gupta | Zhanna Kadyrova | Anish Kapoor | Brigitte Kowanz | Lee Wan | Reynier Leyva Novo | Luis Enrique López-Chávez | Lu Yang | Ahmed Mater | Moataz Nasr | OPAVIVARÁ! | Giovanni Ozzola | Michelangelo Pistoletto | Philippe Ramette | Rosângela Rennó | Jems Koko Bi | Paolo Scheggi | Andreas Schmitten | Pascale Marthine Tayou | Sislej Xhafa

Les pays
Algérie | Allemagne | Angleterre | Arabie saoudite | Autriche | Azerbaïdjan | Belgique | Brésil | Cameroun | Chine | Colombie | Corée du Sud | Côte d’Ivoire | Cuba | Écosse | Égypte | États-Unis d’Amérique | France | Inde | Italie | Japon | Kosovo | Maroc | Suisse | Ukraine | Uruguay

Sphères un projet à l’échelle du globe
GALLERIA CONTINUA, San Gimignano / Beijing / Les Moulins / Habana
Prochain vernissage aux Moulins au moment de la FIAC.

 

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial