Le WAC : Julie Chaffort présente Les cowboys à l’espace Continuum

325 Views |  Like
Temps de lecture : 1 minute et 20 secondes

Dans le film “Les Cowboys”, Julie Chaffort a défini un rythme, lent, celui du temps qui s’étire dans la torpeur d’un soleil accablant de désert américain, et celui, aussi, de la vie quotidienne des personnes handicapées qu’elle filme.

En créant un cadre très ouvert, où chacun joue son propre personnage, seul ou à plusieurs, la réalisatrice permet à la vraie vie de ses acteurs de rentrer dans le film. Ses personnages sont eux-mêmes et en même temps autres. Ils se prêtent, avec bonheur, au travestissement, incarnant ces cowboys et cowgirls qu’ils ont peut-être rêvé d’être. Et ce qu’ils insufflent de leur vie propre à leur personnage, si décalé de ce que l’on pourrait attendre de « véritables » faux cowboys (puisqu’on ne les connaît, souvent, que par le cinéma), paraît soudain si juste.

La vie est là, dans son humanité la plus évidente. La cohabitation pacifique avec les chevaux, que l’on voit se frotter, se humer, galoper à côté, renforce le sentiment que l’on assiste, dans “Les Cowboys”, à une vision de l’essence de l’être animal, futur de l’homme.

LES COWBOYS, 2016 Film – 30 min – HD – Pal – 16/9 – France Réalisé dans le cadre du programme « Ecriture de lumière » initié par le FRAC Aquitaine et dans le cadre du Prix du Pavillon / Jeune Création. Production : Est Ensemble & Pollen, artistes en résidence

L’artiste présentera également
– Hot-Dog – film, 47 min, 2013
– Pas un bruit, film, 22 min, 2014
– La barque silencieuse – film, 32 min, 2015

 

Julie Chaffort: Diplômée de l’EBABX (École d’Enseignement Supérieur d’Art de Bordeaux) et de la Werner Herzog’s Rogue Film School de New-York, l’artiste Julie Chaffort capture et joue de l’immensité et de la vacuité des territoires. C’est là qu’elle perd ses personnages étranges, qui semblent eux-mêmes déjà partis dans d’autres sphères de la conscience, épuisés par la répétition de gestes voués à l’absurdité face à l’immuabilité et la vacuité du paysage. Contemplation. Doux cauchemars, violentes rêveries. Méditation.

INFORMATIONS PRATIQUES
Julie Chaffort
Diffusion en boucle durant les heures d’ouverture : Vendredi 29 11h-22h, samedi 30 11h à 18h, dimanche 1er 11h à 18h également).
Espace Continuum. “Annexe b”
1 rue Jean Artus
33300 Bordeaux
https://wacbordeaux.com/

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial