Temps de lecture : 54 secondes

« J’aime beaucoup le regard de Richard Wentworth : il me fait découvrir, dans la maison dans laquelle je vis, tant de choses que je n’avais pas vues. Les espaces laissés par les portes, les rampes des escaliers, le métal de la table, ce sont des détails auxquels nous ne prêtons pas attention. Richard nous fait y prêter attention, et il nous fait voir leur beauté. Il voit tout » (…) – Azzedine Alaïa

Trois mots clés pour entrer dans la démarche de l’artiste britannique Richard Wentworth : la texture, le textile, et le texte. Et la couture vécue « comme un espace poétique », comme le résume Donatien Grau, commissaire de l’exposition.

Documentant le travail de la maison Alaïa pendant 3 ans, Richard Wentworth devient le cartographe (à l’image des cartes du monde qui tapissent les murs de la galerie rue de la Verrerie), de cette géographie imaginaire de l’émotion et du « faire ». Si Azzedine Alaïa possède ce don de sculpteur de la mode, tel un alchimiste des formes et des choses, Richard Wentworth permet cette fusion inédite entre sculpture et photographie.
Cet atlas d’images et leurs libres associations, intimes et vastes, connues et inconnues, sans horizon, révèle les sens, les sons, le flou, le cuir, le tout avec intensité.
Tout un monde et une exigence esthétique, à travers la focale d’un grand artiste !

INFOS PRATIQUES :
Richard Wentworth à la Maison Alaïa
Exposition du 8 sept. au 26 nov. 2017
Galerie Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
Tous les jours de 11h à 19h
http://www.alaia.fr

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial