1483 Views |  4

Survivre dans un monde de cons

Temps de lecture : 50 secondes

Jeudi soir, plus de 3 millions de téléspectateurs s’étaient rassemblés devant le petit écran pour suivre « L’émission politique » de France 2 et faire connaissance avec leur premier Ministre. Même si Edouard Philippe est loin d’avoir le charisme d’une rock star, on tente tout de même de comprendre la stratégie et les ambitions du gouvernement. Mais malgré l’ennui qui s’installe, c’est le traitement journalistique qui se révèle être dérangeant sur une chaine du service public. On espérait des interrogations de fond, des éclairages sur les problématiques à venir, de l’investigation mais la journaliste se fait animatrice et insiste lourdement sur l’absence du premier ministre sur une photo, celle de la signature des ordonnances sur la loi travail. Une question qui n’est pas sans intérêt  si l’objectif est de nous éclairer sur l’exercice du pouvoir sous Macron. Or elle relève finalement davantage d’une opération de bizutage plutôt qu’à un exercice de qualité du rôle des contre-pouvoirs que représente la presse.

Notre invité, cette semaine, est le polémiste (et accessoirement ancien banquier) Pascal Ordonneau, auteur de « Survivre dans un monde de cons, un manuel en 43 leçons« . Collectionneur de photographies mais pas que! C’est aussi et surtout un grand amateur d’art qui décrypte avec facétie et justesse les grandes expositions majeures. Rendez-vous donc toute la semaine avec ses cartes blanches hors sol qu’il nous délivre avec humour et précision.

Bonne semaine à vous.