Temps de lecture : 49 secondes

La Galerie Catherine et André Hug accueille pour la troisième fois l’artiste canadienne Kourtney Roy. La photographe qui se met en scène dans un univers décalé et très coloré revient à Paris avec une nouvelle série intitulée « Sorry, No Vacancy ». Des images emprunts de l’iconographie cinématographique mêlants l’absurde et l’humour avec les espaces immenses et isolés du Texas en toile de fond.

Dans Sorry, No Vacancy, les décors sont des lieux en marges et transitoires ; des autoroutes lointaines, des magasins de souvenirs abandonnés ou encore des villes esseulées qui semblent flotter sur le paysage telles des images fantômes d’un passé révolu. Kourtney Roy se photographie dans la peau d’un personnage dans un monde débordant d’associations et de scénarios étranges et mystérieux.

Ses images nous renvoient à celles du grand écran et à une iconographie collective qui englobe le cinéma, la mythologie et le folklore américains. Leurs références sont elles-mêmes des représentations, créant ainsi une spirale de signes auto-référentiels où les images en appellent d’autres ad-infinitum; une mise en abime sous tension où la réalité et ses référents sont difficiles à distinguer.

INFORMATIONS PRATIQUES
Sorry, No Vacancy
Kourtney Roy
Jusqu’au 28 octobre 2017
Galerie Catherine et André Hug
40, rue de Seine / 2, rue de l’Échaudé
75006 Paris
http://www.galeriehug.com
Ouvert du mardi au samedi : 11h00 – 13h00 et 14h30 – 19h00

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial