Temps de lecture : 30 secondes

Capitale de la machine à rêves, Los Angeles est également la capitale des sans-abris.

La Californie a été un des états les plus durement touchés par la récession, et, dans le comté de Los Angeles, près de 60 000 personnes vivent dans la rue. Anthony Hernandez photographie depuis des décennies sa ville et ses classes sociales à différents degrés de broyage, passant de la street photography aux espaces urbains noir et blancs pour finalement définir, depuis quelques années, une archéologie de la trace des humains à la dérive. Isolant signes et artefacts dans ses cadres serrés et polychromes, il se coule avec douceur et humilité dans les pas, les positions, les regards et les territoires de ceux qui, hier encore, avaient une adresse postale.

LIVRE
Anthony Hernandez
Forever
Mack Books
http://www.mackbooks.co.uk/books/1111-Forever.html
http://anthonyhernandezphotography.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial