Temps de lecture : 1 minute et 1 seconde

Depuis 10, la Maison Guerlain ouvre ses portes à l’art contemporain dans le cadre du parcours privé de la Fiac. Cette année encore, elle accueille une douzaine d’oeuvres d’artistes contemporains, exclusivement féminines, en écho à la belle exposition photographique de cet été qui s’épanouissait au 68 avenue Champs Elysées.

« Et dieu créé la femme », un subtil hommage aux créatrices d’aujourd’hui

Nikki de Saint-Phalle, Jane Evelyn Atwood, Chiaru Shiota ou encore la jeune Marlène Dumas dialoguent au fil des pièces, au milieu des flacons précieux. On pourrait vite y voir un simple désir marketing de s’inscrire dans l’Evénement qui agite Paris. Mais non, l’alchimie fonctionne parfaitement. Jusqu’à ce dispositif multimedia de Shilpa Gupta, mêlant son et image, qui prend tout son sens à proximité de la collection en série ultra limitée (puisque numérotée à vingt exemplaires) des parfums « Quatre saisons », crées par Thierry Wassner et Janaïna Milheiro, ou encore ce portrait au regard nostalgique, brodé au fil d’or de Triny Prada qui rivalise d’éclat et de rafinement avec les flacons doré.

La scénographie marie parfaitement les oeuvres de ses femmes artistes, la force qui s’en dégage à la féminité du lieu. L’ambiance voluptueuse et capiteuse nous plonge dans une expérience sensorielle qui n’est pas sans nous déplaire.

Qui pourrait reprocher à la Maison Guerlain de mettre en valeur auprès d’un large public, averti ou novice,  des oeuvres d’une beauté plastique indéniable, d’un grand sens de la féminité qui entre en résonance avec l’espace qui les accueille et qui réaffirme son engagement et soutien à la création depuis 1828?

INFORMATIONS PRATIQUES
« Et Dieu créa la femme »
Dans le cadre du Parcours privé de la FIAC
du 13 octobre au 10 novembre 2017
Maison Guerlain
68 avenue des Champs Elysées
75008 Paris
https://www.guerlain.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial