Temps de lecture : 1 minute et 43 secondes

Nouvelle carte blanche pour nos deux invitées de la semaine : Frédérique Founès et Marie Karsenty. Aujourd’hui, les deux fondatrice de Signatures, maison de photographes, nous parlent de l’exposition « Colored Only, Chin up » présentée dans les rues de Paris, dans le cadre des Rencontres Photographiques du 10ème. Ces portraits réalisés par Hélène Jayet seront également présentés lors du festival de Bamako en décembre prochain.

Vingt portraits, des grandes affiches viennent dêtre collées à même le mur de la rue des Récollets à Paris, en face de la librairie photographique le 29. Leur auteure, Héléne Jayet, photographe franco-malienne est postée sur le trottoir et répond aux commentaires des passants. Non ce nest pas de laffichage sauvage, cest une exposition présentée dans le cadre des Rencontres photographiques du 10e. Oui, les personnes photographiées sont noires et ce nest pas stigmatisant pour elles. On sétonne dêtre vu à force de ne jamais être représenté. Quelques graphs plus tard, une photo est arrachée avec énervement, deux autres, convoitées, sont soigneusement décollées et emportées, lespace de la rue est sensible.

Hélène Jayet A propos son travail :

« Cheveux relaxés, frisés, rasés, tissés, nattés, twist, bantou knots, dreadlocks… Je photographie ces modes, en étant attentive à leurs influences et à leurs évolutions. Ce travail se compose de plus de 160 portraits en studio, réalisé en grande partie en France, à Paris et Lille mais également à Amsterdam aux Pays-Bas. Je déplace mon studio au gré d’invitations, de concerts ou d’événements.
La pancarte « Colored Only » est explicite et exclut les personnes blanches du dispositif. Être blanc et se retrouver stigmatisé peut être une expérience rare et étrange. Je souhaite que ce procédé symbolique provoque le débat de l’égalité pour tous. C’est un studio-happening qui « respacialise » l’espace public, politique et symbolique et ses « Color Lines ». S’intéresser au cheveu noir peut paraître anecdotique, mais permet d’évoquer l’histoire, la mémoire, les questions identitaires. Les cheveux sont ici un outil et/ou un prétexte pour débattre des questions liées à l’identité et aux origines.
Colored Only, c’est une volonté de créer des images thérapeutiques pour nous. Chin Up peut se traduire tête haute ou tenir tête. »

INFORMATIONS PRATIQUES
• Colored Only, Chin up
Hélène Jayet
Dans le cadre des Rencontres Photographiques du 10ème
Jusqu’au 18 novembre 2017
rue des Récollets
75010 Paris
> A retrouver dans le cadre de la 11e édition des Rencontres de Bamako au Mali, exposition panafricaine, présentée du 2 décembre 2017 au 31 janvier 2018

Dix sur Dix, choral
44 photographes autour d’un texte de Marie Desplechin
Du 11 octobre au 12 novembre 2017
L’Espace des Fabriques
70, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
Dix sur Dix, 10 regards pour 10 ans de photographie
Du 30 septembre au 12 novembre 2017
Dans le cadre du festival l’Oeil en Seyne
Villa Tamaris
La Seyne-sur-Mer
http://signatures-photographies.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial