Temps de lecture : 54 secondes

Victoria Mann nous propose la deuxième édition de la foire dédiée à l’art contemporaines et au design africain ouvre ses portes ce jeudi (vernissage). Comme l’année précédente, la foire qui se tiendra au Carreau du Temple du 10 au 12 novembre, promet d’être pleine de rencontres et d’énergies créatives. Les 38 galeries invitées présenteront le travail de plus de 150 artistes dans un éventail de tous les types d’expressions contemporaines, sculpture, peinture, photographie, installation, design et performance.

Mon premier coup de coeur est la performance très attendue « Battered passage » de Mamela Nyanza (danse) et Robyn Denny (peinture) avec comme commissaire Beathur Mgoza Baker. J’ai découvert pour la première fois le travail de ces artistes sud-africaines lors de l’édition 2015 de Loop Barcelona. Elles y montraient alors la vidéo d’une performance dansée « Hatched » d’une grande puissance et poésie. Elles présenteront pour la première fois en France un nouveau travail sur la mémoire « Indigo, passage to healing » ou « Battered passage »  que je traduirais par «  Indigo, la voie de l’apaisement ». C’est l’histoire de l’indigo, couleur de l’esprit pur mais aussi symbole d’une histoire oubliée, celle de l’esclavage et de l’asservissement des femmes pour sa culture et son extraction en Afrique.
INFORMATIONS PRATIQUES
AKAA – Salon d’art contemporain et de design d’Afrique

Du 10 au 12 novembre 2017

Battered Passage – Performance – Mamela Nyamza et Robyn Denny
20h30 – Berman Contemporary (stand A9)

Le Carreau du Temple
4 rue Eugène Spuller
75003 Paris
http://www.akaafair.com/

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial