305 Views |  Like

Le retour d’MC Solaar

Temps de lecture : 1 minute et 23 secondes

Après dix ans d’éclipse, le solaire MC Solaar réapparait avec « Géopoétique », un nouvel album qui illumine les oreilles et redéfinit les contours d’une géographie verbale et musicale libérée de ses frontières.

On se demandait ce qui lui était arrivé. On ne l’apercevait que brièvement chaque année au rendez-vous des Enfoirés. Et depuis son « Chapitre 7 », rien, silence radio. Vous rendez-vous compte 10 ans. Facebook et YouTube fêtaient respectivement leur 3ème et 2eme année d’existence. Twitter n’avait qu’un an et balbutiait. Instagram naissait 3 ans plus tard… Autant dire un autre temps. Alors que c’est-il passé, manque d’inspiration, besoin de respirer, de flairer l’air de ce nouveau temps. Il reste mystérieux sur ce sujet. Bref, avait-il gardé ce flow de textes inspirés sur une musique hip hop déjà affranchie ?

C’est peut-être pour cela qu’il introduit son album par une petite piqûre de rappel. Nous replongeant avec la chanson d’ouverture dans la musique des mots qui avait fait sa signature. Une gorgée de souvenirs. Une façon de nous dire voilà qui j’étais et dès Sonotone de nous rappeler que les ans sont passés par là pour lui aussi. Mais pas de soucis l’astre Solaar brille toujours. Avec son flux d’allitérations, d’assonances, de jeux de mots et son flow toujours aussi rapide, MC n’a rien perdu de son verbe. Il parvient à faire cohabiter la poésie d’un Boby Lapointe, d’un Brassens et bien sûr d’un Serges Gainsbourg très référencé dans cet album. Particulièrement avec Super Gainsbarre, hommage à l’homme à la tête de choux.

Musicalement on retrouve ses influences métissées rap, RnB, soul, funk, elles se sont même enrichies de nuances de jazz (J.A.Z.Z, Géopoétique), d’électro (Attrape-nigaud), de sonorités africaines (Aiwa, Pili-pili) et d’une pincée de rock(La venue du MC).

Dix-neufs titres très éclectiques et un album qui brille de mille feux servi par une production remarquable et moderne. Soyons rassurés, avec « Géopoétique », la langue de MC a gardé sa vivacité et le rythme de Solaar son énergie. Nous voici partis pour une nouvelle ère solaarienne.

MC Solaar, «Géopoétique»,

Il sera en concert le 22 novembre à l’Accorhotels Arena. Et en tournée à partir du 3 novembre 2018.