Temps de lecture : 1 minute et 2 secondes

Le Château d’eau est l’un des lieux emblématiques culturels de la ville de Toulouse, dans le cadre du festival Graphéine et pour sa dernière exposition de l’année, l’équipe nous présente « Scènes » de l’artiste belge Katrien De Blauwer. Cette photographe sans caméra est passée maître dans l’art du « collage» » en décalant le visuel par ses montages.

Après une enfance troublée, elle déménage à Gand pour étudier la peinture. Elle suivra plus tard des cours de mode à l’Académie royale d’Anvers qu’elle abandonnera pour se lancer dans ses premiers livres de collage. Ainsi elle commence à collecter, découper et recycler des images comme une auto-investigation thérapeutique. Aujourd’hui, Katrien De Blauwer est représentée par la Galerie des Filles du Calvaire.

Katrien De Blauwer découpe des morceaux de photographies trouvées dans magazines de cinéma, en noir et blanc et des années 20 à 60. Ces bandes visuelles, quelques fois associées par deux, sont ensuite bordées par les pans monochromes, aux teintes fanées puisés également dans des vieux livres, qui les valorisent. Une nouvelle narration s’instaure, combinant à la fois l’intimité et l’anonymat, grâce à l’utilisation des seules parties du corps sélectionnées. Influencée par le cinéma ces compositions renvoient à des esthétiques du Néoréalisme italien ou de la Nouvelle Vague. Certaines, parfois plus inquiétantes, peuvent faire penser à une atmosphère hitchcockienne.

Toutes ces œuvres, toujours de petits formats, très graphiques et aux valeurs douces, développent comme par magie un univers d’une grande sensualité.

INFORMATIONS PRATIQUES
Scènes
Katrien De Blauwer
Du 8 novembre 2017 au 7 janvier 2018
Le Château d’eau
1, Place Laganne
31300 Toulouse
A voir également : Kourtney Roy, “The Dreamers”
http://www.galeriechateaudeau.org
http://www.katriendeblauwer.com/

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial