254 Views |  Like

Nouveaux Regards à la Villa Noailles

Temps de lecture : 2 minutes et 36 secondes

Depuis 2003, la Villa Noailles – Centre d’Art d’intérêt national propose en automne, une exposition dédiée à la photographie. Pour cette nouvelle édition, ce médium s’est allié au dessin et à la vidéo afin d’offrir aux spectateurs une proposition artistique autour du bâtiment iconique de collectionneurs avertis: La Villa Noailles, oeuvre de l’architecte Robert Mallet-Stevens, édifiée sur les hauteurs de Hyères entre 1923 et 1925 , pour le couple de mécène Charles et Marie-Laure de Noailles. De nombreux artistes ont posé leurs regards sur cette architecture moderne et épurée.

Depuis sa construction jusqu’à nos jours, de Man Ray jusqu’à Alexandre Benjamin Navet, « Nouveaux regards » met en avant ce lieu chargée d’histoire à travers des archives , des dessins et des projections. Regards historiques, regards contemporains, regards respectueux sur un lieu presque centenaire.

regardsRomain Laprade, La Villa Noailles 2017 ©Romain Laprade

La Villa Noailles, modèle d’une exposition singulière

A force de regarder, voyons-nous toujours la même chose? L’objectif de cette nouvelle proposition est de donner une autre manière de voir cet édifice et de se poser la question: avons-tout regardé d’une architecture? C’est oser le regard d’artiste sur cette architecture sigulière afin de la découvrir ou redécouvrir, sous un autre angle. C’est porter ses yeux sur le monument historique, le Château Saint-Bernard et la Villa Noailles. Le regard en architecture et dans les arts est important: toujours regarder, lever les yeux, contempler. Les divers niveaux d’une maison, d’un immeuble, d’une architecture force notre corps à se mouvoir et nos yeux le guident en un seul et même mouvement. Regarder, c’est habiter l’espace. « L’expression, l’accent, le regard, c’est lâme qui transparaît à travers la matière » écrivait Eugène Marbeau dans « Les remarqes et pensées » ( 1901). Regarder et partager son regard sont des actes émotionnels riches et magiques, des moments intenses tels que nous le propose cette exposition.

regards

La Villa Noailles avant sa réhabilitation 
regards
La piscine. Située au 2e niveau de la maison, elle est aujourd’hui pavée de carreaux translucides et sert de salle d’exposition.

Les oeuvres

Les salles voûtées exposent les photographies documentaires de Thérèse Bonney (1928) côtoient les clichés en noir et blanc de Karl Lagerfeld (1995). Une photographie montre la colline du Château Saint-Pierre avant même la construction de la villa. Une salle est dédiée au film de Marianne Visier réalisé en 1986, tourné avant la réhabilitation du bâtiment. Ce film avait été présenté en ouverture du 32e Festival International de Mode et de Photographie de Hyères au printemps dernier et vient d’être acquis par la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée. De nombreuses photographies prises au moment de ce tournage montre l’état de ce lieu. Un témoignage émouvant puisque ces clichés datent de la première édition du Festival International de Mode en 1986. Pis c’est l’heure d ela renaissance de ce lieu dédié  aux arts , une renaissance racontée à travers les films de Sage par Thibaut Grevet (2016), celui inédit de Benjamin Clementine par Craig McDean et Nicolas Ouchenir (2017), le film de Xavier Veilhan (2015) sur l’architecte Robert Mallet-Stevens. Enfin, la dernière partie de cette scénographie expose de nombreux croquis, dessins et photographies et même une fresque réalisée in situ par Alexandre Benjamin NavetGrand Prix du Jury Design Parade Toulon -Van Cleef & Arpels 2017 .  Finalement, ces artistes démontrent que nous avons toujours un regard à poser sur une chose, sur un bâtiment, une oeuvre. Les artistes nous prêtent leurs yeux afin de lever le voile sur un bâtiment presque centenaire mais toujours actif.

regards

La Villa Noailles

regards

Alexandre Benjamin Navet, La Villa Noailles 2017 © Alexandre Benjamin Navet

regards

regards

regards

Une Marie-Laure d Noailles moderne, par Eric Giriat (2017)

Avec les photographies de Grégoire Alexandre, Olivier Amsellem, Alexis Armanet, Thérèse Bonney, Coco Capitan, Stéphane Couturier, François Halard, Hoense Hébrard, Romain Lapade, Karl Lagerfeld, Williy, Maywald, Man Ray, Marie Rime, Stéphane Ruchaud, Jacqueline Salmon, Joël Tettamanti, Marianne Visier, Cyrille Weiner, les films de Thibaut Grevet, Jacques Manuel, Craig Mc Dean, Man Ray, Marc Turlan et Sébastien Macher, Xavier Veilhan, Marianne Visier, et les dessins de Ronan Bouroullec, Laureline Galliot, Eric Giriat, Antoine Grulier et Thomas Defour, Lila Loupias, , Alexandre Benjamin Navet, Nicolas Ouchenir, Adrien Pelletier, Gabriel Schemoul.

INFORMATIONS PRATIQUES
Nouveaux Regards
Jusqu’au 14 janvier 2018
Villa Noailles
Montée de Noailles
83400 Hyères
Ouvert les mercredis, jeudis, samedis et dimanches de 13h à 18h
Les vendredis de 15h à 20h
Fermé les lundis, mardis et jours fériés
Tel: 04.98.08.01.98
Entrée libre
http://villanoailles-hyeres.com