2 min. de temps de lecture.

Troisième opus pour la Galerie du Canon qui nous propose de terminer 2017 (et de commencer la nouvelle année) en découvrant trois peintres contemporains, exploitant le même médium pour des résultats picturaux différents. Didier Demozay, Gérald Thupinier et Gilles Altiéri : des toiles et des oeuvres simplement nommées « Sans Titre », un heureux hasard, sur fond humoristique, qui donne le nom de cette exposition.

Troisième opus pour la Galerie du Canon qui nous propose de terminer 2017 (et de commencer la nouvelle année) en découvrant trois peintres contemporains, exploitant le même médium pour des résultats picturaux différents. Didier Demozay, Gérald Thupinier et Gilles Altiéri : des toiles et des oeuvres simplement nommées « Sans Titre », un heureux hasard, sur fond humoristique, qui donne le nom de cette exposition.

Le niçois Gérald Thupinier nous offre un travail qu’on pourrait dire « à l’opposé » de celui de Didier Demozay. Visuellement, le travail est plus chargé, plus condensé. Un travail accumulatif sur la surface du tableau: la peinture est travaillée à l’horizontale puis, des fragments de citations latines ou issues du dialecte sicilien, écrits à la colle, viennent prendre place dans le tiers inférieur du tableau. Ensuite, de la peinture est projetée sur les bords et vient se répandre sur les lettres et les mots. Bas-reliefs peints ou peinture sculptée? Les médiums se mêlent, l’artiste reprend le contrôle de son travail, arrête les coulures ici, les laisse là-bas, reprise de la peinture au racloir, avec les doigts…Cette possession de l’acte créatif donne une peinture avec une certaine épaisseur, à la texture sensuelle et matérielle.

La peinture de Gilles Altiéri est assez combative, forte. Les oeuvres dégagent un conflit intérieur, un combat pictural dont la victoire sonna quand tomba le pinceau. L’artiste toulonnais explore un univers encore différent de ces deux confrères. Sur la toile et le papier, on voit les couches de peinture. Une composition en multi-strates, de part les aller-retours du pinceau mais aussi en superposant des collages. Des blocs se forment, la matière se texturise, la composition gagne en profondeur et en agencement. Gilles Altiéri exploite toutes les possibilités du papier: collage, découpage, déchirure, apportant un nouvel éclairage sur son travail. Une lutte des médiums où chacun, finalement, trouve sa place.

Trois univers singuliers qui interrogent: qu’est-ce que la peinture en ce premier quart du XXIe siècle? Peut-on renouveler l’art abstrait? Comment regarder une toile abstraite? Entre univers personnel et composition singulière, les oeuvres de Didier Demozay, Gérald Thupinier et Gilles Altiéri sont une belle évocation de l’art actuel.

INFORMATIONS PRATIQUES
Sans Titre: Didier Demozay, Gérald Thupinier et Gilles Altiéri
Jusqu’au 03 février 2018
Galerie du Canon
10, rue Pierre Sémard
83000 Toulon
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h30
Toutes les oeuvres exposées sont à vendre.
Plus d’infos ici

Leave A Comment

Your email address will not be published.