257 Views |  Like

Ai Weiwei : D’ailleurs c’est toujours les Autres

Temps de lecture : 1 minute et 5 secondes
Chargement de la carte…

Dates
22/09/2017 - 28/01/2018

Horaires
0 h 00 min

Lieu
Musée Cantonal Des Beaux-Arts de Lausanne
Place de la Riponne 6
1005, Lausanne
France


Du 22 sept. 2017 au 28 jan. 2018, le Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne (mcb-a) invite Ai Weiwei, pour une grande rétrospective, à investir ses espaces ainsi que l’intégralité du Palais de Rumine – lequel abrite le mcb-a avant son déménagement vers Plateforme 10*. Une dizaine d’années après sa première exposition hors des frontières chinoises, organisée à la Kunsthalle de Berne par Bernard Fibicher, aujourd’hui directeur du mcb-a, Ai Weiwei revient en Suisse.

Ai Weiwei. D’ailleurs c’est toujours les autres présente une quarantaine d’oeuvres dont certaines monumentales et d’autres inédites, produites entre 1995 et aujourd’hui, dans des médiums aussi variés que la porcelaine, le bois, l’aluminium, le marbre, le jade, le verre, le bambou, la soie ainsi que des papiers peints, des photographies et des vidéos. L’artiste chinois occupe ainsi l’ensemble du Palais de Rumine qui regroupe en son sein les musées d’archéologie et d’histoire, de zoologie, de géologie et de la monnaie, ainsi que la bibliothèque cantonale et universitaire.

Une première dans ce lieu qui témoigne de la richesse de l’oeuvre d’Ai Weiwei et de sa profonde connaissance de la culture chinoise, qu’il détourne pour formuler une critique du système politique de son pays – tantôt cachée tantôt manifeste – dans un esprit proche de celui de Marcel Duchamp, dont l’épitaphe « D’ailleurs c’est toujours les autres qui meurent » lui a inspiré le titre de cette exposition*. Ses œuvres plus récentes constituent autant de commentaires portant sur la complexité problématique et globale, des relations internationales (dépendances économiques, flux des réfugiés, etc.).

L’exposition Ai Weiwei. C’est toujours les autres salue un artiste complet : plasticien remarquable, esprit encyclopédique, communicateur exceptionnel et homme engagé dans les grandes questions de ce monde, l’un des premiers artistes véritablement « global ».