164 Views |  Like

« Hommage À Arago » Inauguration de la statue d’Arago

Temps de lecture : 3 minutes et 1 seconde
Chargement de la carte…

Dates
02/10/2017 - 02/10/2018

Horaires
17 h 00 min - 22 h 00 min

Lieu
Jardin de l'Observatoire de Paris
99 boulevard Arago
75014, Paris
France


« HOMMAGE À ARAGO »
Inauguration de la statue d’Arago
dans les jardins de l’Observatoire de Paris
le 2 octobre 2017, à 17h

L’association ARS Arago, présidée par Hubert Lévy Lambert, a été créée en 2014 pour réaliser une nouvelle statue en hommage à François Arago, en remplacement de l’œuvre d’Oliva, érigée en 1894, Boulevard Arago (Paris 14ème) puis détruite en 1942.

Suite à l’appel à projets lancé par l’association, auprès des artistes, Jean Anguera, Elisabeth Cibot, Sabine de Courtilles, Pierre-Ivan Didry, Daniel Druet, Marc-André de Figueres, Xavier de Fraissinette, Gloria Friedmann, Claude Genzling, Cheng-Dong Guo, Sébastien Langloÿs et Jean Suzanne ont souhaité rendre hommage à l’illustre astronome, en présentant une maquette évoquant la vision universelle de François Arago. Leurs maquettes ont été exposées en novembre 2016 chez Artcurial.

Parmi ces projets, c’est la proposition de Wim Delvoye qui a été retenue par un jury indépendant, composé de personnalités du monde des arts et des sciences.

La ville de Paris ayant considéré que l’ancien socle était préempté par les médaillons de Jan Dibbets, il a été décidé d’implanter l’œuvre de l’autre côté du boulevard, dans le jardin de l’Observatoire de Paris (entrée 99 bd Arago).

Ce lundi 2 octobre 2017 , date anniversaire de la mort deFrançois Arago sera donc le jour de la réparation d’une mémoire bafouée, celle d’un éminent scientifique et humaniste.

François Arago (1786-1853) est une figure dominante de la science française de la première moitié du XIXè siècle. Sa grande influence permet aux scientifiques de développer leurs idées mais aussi de mieux les diffuser. Son célèbre cours public d’astronomie populaire qu’il délivre pendant 33 ans, fait de lui l’initiateur de la vulgarisation, il s’intéresse à toutes les sciences (physique, océanographie, astronomie, géodésie…) et porte un intérêt particulier aux innovations telles que la photographie, le moteur ou le télégraphe électrique. François Arago est un des derniers humanistes. Il s’investira dans la politique jusqu’à devenir chef d’état. François Arago X 1803, est entré à l’Observatoire de Paris en 1805 et après avoir gravi tous les échelons, il y est nommé Directeur en 1843. Sa toute première mission (1806) consiste à partir en Espagne avec Jean-Baptiste Biot (X 1794). Il y poursuit le relevé du méridien de Paris, ce qui lui vaudra d’être élu à 23 ans à l’Académie des sciences, puis enseigne à l’Ecole Polytechnique de 1809 à 1830 avant de faire de la politique. En 1893, l’Amiral Mouchez, alors Directeur de l’Observatoire, lance une souscription publique dont le but est d’ériger une statue d’Arago sur la place de l’Ile-de-Sein. La statue, sculptée par Alexandre Oliva (1823-1890) et fondue par Antoine Durenne, est inaugurée par Raymond Poincaré, ministre de l’Instruction publique. Hélas, lors de l’Occupation, les Allemands décident de séparer la statue de son socle pour en faire des canons. Elle sera fondue par les nazis en 1942. Elle ne sera jamais remplacée.

Avec la réalisation d’une sculpture contemporaine, Ars Arago a souhaité rendre un nouvel hommage à Arago, à l’occasion des 150 ans de l’association des anciens élèves de l’X (2015), des 350 ans de l’Académie des Sciences (2016) et de l’Observatoire de Paris (2017).

 À propos de Wim Delvoye

Après approbation par le conseil d’administration de l’Observatoire, sur le terrain duquel il est implanté, le projet de Wim Delvoye a reçu de la DRAC Ile de France le 25 janvier l’autorisation prévue par le Code de l’Urbanisme pour des travaux sur site classé.

Pour réaliser cette œuvre, l’artiste s’est inspiré de la sculpture originale, en lui faisant subir une torsion « mathématique ». Il se réfère aux lois physiques de la nature, que François Arago avait prises comme objet d’étude. A travers l’image de cette force centrifuge, il crée une icône qui rend hommage au scientifique visionnaire et qui célèbre sa croyance inébranlable dans le partage des connaissances.

Wim Delvoye a fait son entrée sur la scène artistique internationale en 1980, avec des œuvres hybrides, un attrait pour le monumental et un regard ironique sur notre monde contemporain. Ses œuvres sont présentes dans les plus grandes institutions culturelles mondiales et dans des collections privées ; elles sont régulièrement exposées dans des biennales et autres rendez-vous de l’art contemporain.

L’association ARS ARAGO  

ARS ARAGO est une association créée en 2014. Son projet est de rendre justice à la mémoire de François Arago, trois quarts de siècle après la disparition de sa statue, en suscitant la réalisation d’une œuvre originale par un artiste contemporain à l’occasion de l’anniversaire de la création de l’Observatoire. (http://350ans.obspm.fr/fr)

L’association souhaitait ériger la nouvelle statue sur l’ancien socle mais la Mairie de Paris a refusé, en raison de la présence d’un médaillon de l’artiste Jan Dibbets sur ce socle. A défaut, elle souhaitait l’ériger sur le Méridien de Paris, mais le Ministère de la culture a refusé

 Association ARS Arago : Président Hubert Lévy Lambert
8 rue Auber 75009 Paris
arsarago.polytechnique.org